Prestation d’Accueil du Jeune Enfant ( PAJE)

La Prestation d’Accueil du Jeune Enfant est constituée de :
  • La prime de naissance ou d’adoption (soumise à plafond de ressources)
  • L’allocation de base (soumise à plafond de ressource)
  • Le complément libre choix d’activité ou le complément optionnel de libre choix d’activité
  • Le complément libre choix du mode de garde.
La prime de naissance
Attribuée au cours du 7ème mois de grossesse, elle est soumise à condition de ressources(*).
Elle n’est pas due en cas d’interruption de grossesse avant la fin du 5ème mois.
Son montant est de 923,08 €.
La prime d’adoption
Soumise à condition de ressources (*), elle est versée le mois suivant l’adoption de l’enfant.
Le montant de la prime d’adoption est de 1846,15 €.
L’allocation de base
Elle est soumise à condition de ressources (*).
  • -Dans le cas d’une naissance, l’allocation de base est versée du mois de naissance de l’enfant au mois précédent son 3ème anniversaire.
  • -Dans le cas d’une adoption, elle est versée pendant 3 ans, dans la limite des 20 ans de l’enfant, à partir du mois d’arrivée au foyer de l’enfant ou du jugement d’adoption.
En cas de naissances ou d’adoptions multiples les allocations de base se cumulent.
L’allocation de base de la PAJE est également cumulable avec l’allocation de présence parentale ; en revanche, elle n’est pas cumulable avec le complément familial

Le montant mensuel d’une allocation de base est de 184,62 € par famille.

(*) Le plafond de ressources ci-dessous est commun à la prime de naissance, à la prime d’adoption et à l’allocation de base de la PAJE

Le complément libre choix d’activité
Le complément libre choix d’activité (CLCA) est versé, à la suite de l’arrivée d’un enfant, si :
  • -l’allocataire cesse de travailler
  • -l’allocataire choisit de travailler à temps partiel pour s’occuper de son enfant.

Le complément libre choix d’activité est de droit dès le 1er enfant, pour une durée maximum de 6 mois.
Pour un 1er enfant, le droit à CLCA est ouvert pour 6 mois maximum à compter de la naissance, de l’adoption, de la fin du congé de maternité, de paternité ou d’adoption.
Dès le 2ème enfant, le droit à complément libre choix d’activité est ouvert à partir du mois suivant la naissance ou l’adoption de l’enfant et ce jusqu’aux 3 ans de l’enfant (6 ans s’il s’agit de triplés).
Deux critères entrent en ligne de compte pour définir le montant du complément libre choix d’activité :
  • -la perception ou non de l’allocation de base
  • -la quotité de travail.
Depuis le 01/07/2006 et à partir du 3ème enfant l’allocataire peut opter pour un complément libre choix d’activité plus court (1 an) mais ‘’renforcé » en terme d’allocation (COLCA).
Le complément libre choix du mode de garde
Le complément libre choix du mode de garde s’adresse aux allocataires qui, tout en continuant à travailler, emploient :
  • -une assistante maternelle agréée dont le salaire journalier ne doit pas dépasser 47,65 € par enfant,
  • -ou une personne à domicile pour assurer la garde de leur enfant de moins de 6 ans.
Il est soumis à condition de ressources .
Il comprend :
-une prise en charge partielle de la rémunération du salarié qui varie en fonction de l’âge de l’enfant et des ressources du foyer. Un minimum de 15 % des salaires versés reste à la charge de l’allocataire
L’allocataire peut également s’adresser à une entreprise ou une association. Dans ce cas, il n’est pas l’employeur direct de l’assistante maternelle ou de la garde à domicile mais il peut cependant bénéficier du complément libre choix de garde de la PAJE. Un minimum de 15 % des dépenses reste à la charge de l’allocataire.
Le complément libre choix du mode de garde n’est pas cumulable avec le complément libre choix d’activité si l’allocataire cesse complètement de travailler sauf si ce dernier est versé de façon transitoire en complément d’une reprise de travail.