Les nouvelles évaluations en EPS : c’est maintenant !

Article publié le jeudi 6 septembre 2012.

Cette rentrée 2012 est marquée par de nouveaux textes officiels sur les évaluations en EPS. Brevet, Bac, options, il y a du changement dans l’air !

Le Bulletin officiel du 19 juillet précise les nouvelles modalités d’application des épreuves dans l’ensemble des établissements. L’année dernière, le SE-Unsa a participé activement à la modification de ces textes pour les rendre adaptables le plus possible au terrain, à notre métier.

  • La nouveauté importante concerne le collège. Un protocole d’évaluation pour le brevet en EPS devra être mis en place par les équipes enseignantes. Il s’agira de proposer trois Apsa de trois compétences propres différentes. Ces trois activités constitueront la note EPS du brevet. Au regard de l’arrivée tardive du BO, le SE-Unsa a obtenu de l’Inspection générale toute la clémence des IPR pour sa mise en place.
  • Côté lycée général, nous débutons la troisième année de mise en place de la réforme. En EPS, il s’agira d’appliquer les nouveaux référentiels (variation très faible) proposés et de construire des menus Bac de trois activités de trois compétences propres différentes.
  • Pour le lycée professionnel, le SE-Unsa a fait remonter les difficultés de mise en place des derniers textes.
  • Enfin pour les options EPS et l’enseignement de détermination, les modifications concernent essentiellement les activités proposées.

Ces changements d’évaluations en EPS s’adaptent à la volonté de l’Inspection générale de tisser un lien entre les trois niveaux d’enseignement à travers les niveaux d’exigences (du niveau 1 en sixième jusqu’au niveau 5 au lycée).
Un travail important attend donc les équipes EPS en cette rentrée pour adapter leurs protocoles d’évaluations. Cette nouvelle nomenclature ne devrait pas bouger pendant 10 ans selon l’IG.

Le SE-Unsa vous proposera très rapidement un outil complet récapitulatif des évaluations en EPS.

Notre rôle

Agir pour donner aux élèves le goût d’apprendre et aux enseignants le plaisir d’enseigner, contribuer à mobiliser l’ensemble de la société autour de l’école publique, dans ce but :

  • Nous vous représentons aux C.A.P. (Commissions Administratives Paritaires) en contrôlant que la gestion des personnels et de leur carrière se fait de façon équitable et dans la transparence.
  • Nous nous tenons à votre disposition pour vous conseiller sur tout ce qui touche à votre carrière, sur la gestion de vos litiges avec l’administration et votre hiérarchie.
  • Nous vous tenons informés par voie de presse des évolutions de l’actualité de l’éducation, et mobilisons le corps enseignant chaque fois que les intérêts du système éducatif risquent d’être remis en cause.

Passage à la classe exceptionnelle

Article publié le vendredi 8 avril 2011.
La classe exceptionnelle
La classe exceptionnelle n’existe que pour les corps des PEGC et de CE d’EPS.
Le passage à la classe exceptionnelle se fait par liste d’aptitude. Faire acte de candidature n’est plus nécessaire.
Peuvent être promus à la classe exceptionnelle les personnels qui ont atteint le cinquième échelon de la hors-classe.
Le passage à la classe exceptionnelle se fait en fonction d’un barème prenant en compte l’échelon atteint et le nombre d’années d’exercice dans le 6ème échelon de la hors-classe
Le changement d’échelon dans la hors-classe ou la classe exceptionnelle se fait au même rythme pour tous.

Changement de corps

Article publié le vendredi 1er janvier 2010.

Les promotions par liste d’aptitude.

Les modalités d’inscription sur les listes d’aptitude paraissent chaque année au BO. L’inscription est annuelle par Internet (SIAP) ou sur les serveurs télématiques académiques pour les listes d’aptitude du second degré, par courrier adressé à l’inspecteur d’académie par la voie hiérarchique pour la liste d’aptitude à l’accès au corps de professeur des écoles.

Agrégés :

depuis 1999, l’accès au corps des agrégés n’est plus laissé à la seule initiative des recteurs… Désormais les candidats peuvent librement postuler. Le SE-UNSA revendique un barème établi sur des critères objectifs.

Les académies après consultation des CAPA font remonter au ministère des propositions de promotion classées qui sont ensuite étudiées et validées par le ministère après CAPN.

>> Retrouvez le nombre de postes offerts pour l’accès au corps des agrégés par liste d’aptitude en cliquant ici

 

Intégration des AE (décret de 89) :

les quelques AE restant peuvent accéder au corps des certifiés, des professeurs d’EPS, des PLP et des CPE. Il leur faut exercer des fonctions correspondant à l’un de ces corps.

 

Pour tout renseignement concernant les flux d’accès ou le barème du dernier promu n’hésitez pas à prendre contact avec votre section départementale ou académique

 

 

Autorisations d’absence

Article publié le vendredi 16 décembre 2005.

Textes de référence :
Instruction n°7 du 23 mars 1950
Arrêté du 3.05.1989 fixant de la liste des maladies
Circulaire FP n°1864 du 9.08.1995

Les enseignants peuvent solliciter des autorisations d’absences qui sont de la responsabilité de l’IEN. Elles sont généralement rémunérées et de courte durée.

Mariage

Le texte fonction publique prévoit 5 jours ouvrables : cette autorisation est rarement accordée, car les enseignants ont la possibilité de se marier pendant les congés scolaires.

Décès du conjoint, du père, de la mère ou d’un enfant, événement familial grave Décès ou maladie très grave d’un proche

3 jours ouvrables plus 48 heures de délais de route éventuels

Soins à enfant malade

Circulaire FP n° 1475 du 20/07/92.
Circulaire EN 83-164 du 13/04/83.
Durée maximale annuelle égale à la totalité des obligations hebdomadaires de service augmentée d’une journée (ex : 11 demi-journées dans le cas d’un enseignant du 1e degré)
Cette durée peut être doublée si le parent est isolé.
Pas de retenue de salaire

Maladie contagieuse du conjoint ou concubin

Arrêté du 3/05/50.
Autorisation de plein droit, sur certificat médical
Pas de retenue de salaire

Rubéole dans le voisinage de travail d’une agent enceinte

Circulaire FP n° 1864 du 9/08/95
Autorisation de plein droit si l’état de grossesse est inférieur à 4 mois.
Pas de retenue de salaire

Adoption

Circulaire FP. N° 1864 du 9/08/95.
Autorisation de plein droit accordée à celui des parents ne bénéficiant pas du congé d’adoption.
Trois jours ouvrables inclus dans les quinze jours entourant l’arrivée au foyer (consécutifs ou non).
Pas de retenue de salaire.

Concours et examens administratifs organisés par l’Education nationale

NS 97-168 du 30/07/97 circulaire 65-123 du 13/03/65.
Deux jours ouvrables consécutifs précédant le début des épreuves.
Pas de retenue de salaire

Autorisations d’absence pouvant être accordées à l’occasion des principales fêtes religieuses des différentes confessions

Circulaire FP/ n° 901 du 23 septembre 1967
Les chefs de service peuvent accorder à leurs agents une autorisation d’absence pour participer à une fête religieuse correspondant à leur confession dans la mesure où cette absence est compatible avec le fonctionnement normal du service.
Fêtes catholiques et protestantes
Les principales fêtes sont prises en compte au titre du calendrier des fêtes légales.
Fêtes orthodoxes
– Théophanie : selon le calendrier grégorien ou julien
– Grand Vendredi Saint
– Ascension
Fêtes arméniennes
– Fête de la Nativité
– Fête de Saint Vartanants,
– Commémoration du 24 avril.
Fêtes musulmanes
– Aïd El Adha,
– Al Mawlid Ennabi,
–  Aïd El Fitr.
Les dates de ces fêtes étant fixées à un jour près, les autorisations d’absence pourront être accordées, sur demande de l’agent, avec un décalage en plus ou en moins. Ces fêtes commencent la veille au soir.
Fêtes juives
– Chavouot (Pentecôte)
– Roch Hachana (Jour de l’an) ;
– Yom Kippour (Jour du Grand pardon).
Ces fêtes commencent la veille au soir.
Fête bouddhiste
– Fête du Vesak (“Jour du Bouddha”).

Congé de non activité pour raison d’études

Article publié le samedi 1er janvier 2011.

Textes de référence

Note de service n° 90-248 du 30 août 1990
RLR 806-6

Le congé de non activité pour raison d’études s’adresse aux personnels enseignants titulaires qui souhaitent poursuivre ou parfaire des études d’intérêt professionnel :
- préparation d’un concours de recrutement d’enseignants ;
- préparation d’un diplôme universitaire permettant de compléter leur formation universitaire ou pédagogique ;
- poursuite d’études présentant un caractère d’intérêt professionnel. Le congé est accordé pour une période d’une année scolaire (du 1er septembre au 31 août), renouvelable dans la limite de cinq années pendant l’ensemble de la carrière. L’enseignant placé dans cette position ne perçoit pas de traitement, mais continue à bénéficier de ses droits à la retraite, sous réserve de verser la retenue légale calculée sur le traitement afférent à l’échelon détenu lors de la mise en congé. Les droits à l’avancement sont interrompus durant cette période.

Temps de travail

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le temps de travail des enseignants ne se limite pas aux heures de cours. Outre les préparations, et les corrections, concertation, tutorat et suivi individualisé des élèves, contact avec les familles et l’environnement des établissements, élaboration de projets,… font partie de leur charge de travail.
L’ensemble de ces missions entraîne une charge de travail qui dépasse largement le cadre des 35 heures hebdomadaires et il n’est pas acceptable qu’une partie de ce travail repose sur des heures supplémentaires ou sur du bénévolat. Les documentalistes et les chefs de travaux, dont les obligations de service dépassent les 35 heures hebdomadaires sont concernés au premier rang.
L’ensemble des missions doit être pris en compte dans le cadre d’un aménagement horaire des obligations de service ; à cet effet, le SE Unsa exige que 3 heures soient clairement dégagées dans le service hebdomadaire des enseignants, afin qu’ils puissent assumer pleinement leur rôle pour la concertation, l’aide et le suivi des élèves

Article publié le mardi 18 janvier 2005.

Remplacements courts

Remplacements courts

Depuis le 1er janvier 2006, et sur la base de deux décrets imposés par le gouvernement, les remplacements peuvent être imposés par le chef d’établissement.

Pour le SE-UNSA, le dispositif est inadapté. Il nie la continuité pédagogique de l’acte d’enseignement, ignore les réalités de fonctionnement des établissements (alignements horaires, petits établissements…). Il répond plus à une volonté démagogique qu’à une réponse efficace aux troubles dénoncés. En ignorant le remplacement long et le trop faible taux de titulaires remplaçants, le ministère s’exonère , à bon compte , de toute responsabilité.

Qui est concerné ?
Tout le monde sauf : les personnels bénéficiaires d’un temps partiel de droit dont l’accord doit être systématiquement obtenu, les PEGC. Ces derniers ne ressortent pas du décret 50-581 (les corps de PEGC n’existaient pas à cette date) et leur décret statutaire n’est pas modifié par le décret sur les remplacements.

Combien d’heures ?
Au maximum 60 dans l’année. Il ne peut pas être imposé plus de 5HS par semaine tous types confondus. Un enseignant dont les obligations de service prévoient 18 heures d’enseignement ne peut pas être amené à plus de 23 heures (HSA, HSE… comprises)

Quelle rémunération ?
Ces heures sont rémunérées au taux des HSE.

 

Bonifications indiciaires

Bonifications indiciaires (B.I. et N.B.I.)
Article publié le mardi 29 novembre 2011.

Les Bonifications Indiciaires

Elles s’ajoutent à l’indice détenu dans le corps d’origine. Deux bonifications indiciaires ne sont généralement pas cumulables, sauf pour les directeurs d’école (bonification indiciaire et nouvelle bonification indiciaire)
La Nouvelle Bonification Indiciaire (NBI)
La NBI est attribuée pour l’exercice d’une responsabilité ou technicité particulière ou pour une affectation en zone sensible. Elle est liée à l’exercice de la fonction et peut être versée au prorata du temps de travail effectué. Une NBI peut également être versée dans le cadre de la politique de la ville. Pour les coordinateurs ZEP et les enseignants en CLIN ou les classes d’accueil situées en ZEP, elle se substitue, en général, à l’ISS ZEP. Tous les directeurs perçoivent une NNI de 8 points.
No announcement available or all announcement expired.