FaQ COVID 12 février: Gestion des variantes de la Covid: de qui se moque-t-on?

Le 8 février de nouvelles consignes prévoyaient des procédures particulières et strictes en  cas de variantes anglaises, sud-africaines et brésiliennes : en résumé, port du masque ou pas, élèves et personnels étaient considérés comme cas contacts dès le premier cas confirmé, entrainant immédiatement la fermeture de la classe.
Volte face le 12 février avec une nouvelle mise à jour de la FAQ: la variante anglaise se voit appliquer le même protocole que la covid « classique ». Pire encore, dans le cas des variantes sud africaine et brésilienne, le traitement diffère selon que l’on soit élève ou enseignant: un enseignant cas confirmé n’entraîne pas automatiquement la fermeture de la classe où il enseigne, un enseignant n’est plus automatiquement considéré comme cas contact d’un de ses élèves cas confirmé…

L’avis du SE Unsa:

A l’heure où les messages publics et institutionnels se multiplient pour mettre en garde face à la progression exponentielle de ces variants dont certains risquent de remettre en cause l’efficacité des vaccins, on reste sans voix devant ce manque de cohérence et ce revirement intervenu discrètement en 4 jours seulement.

Qu’en conclure sinon que les fermetures nombreuses de classes occasionnées par la nouvelle mesure sont devenues ingérables pour les autorités ( 95 fermetures cette semaine dans l’académie de Strasbourg contre 33 la semaine précédente) ? 
Que dire d’ailleurs de la compétence de nos décideurs (dont le rôle est de donner un cadre pour faciliter notre travail ) incapables d’anticiper cet effet inévitable et forcés de faire machine arrière au bout de 4 jours… 
Que penser sinon que la priorité aujourd’hui est de  disposer d’un maximum d’enseignants devant élèves afin de gérér la pénurie de remplaçants, au détriment de la réalité et du risque sanitaire?
 Comment enfin ,s’y retrouver pour prendre des mesures efficaces, devant la multiplication des subtilités de traitement selon que l’on soit élève, enseignant, cas confirmé, cas contact, variante pas variante…

Le SE Unsa a mis tout cela en forme pour vous aider à y voir plus clair:

Ecole élémentaire et 2nd degréCovid 19
(« cas général »)
Variante anglaiseVariante sud-africaine ou brésilienne
En cas de CAS CONFIRME








Si 3 cas confirmés dans une même classe ( de fratries différentes): FERMETURE DE LA CLASSE


FAQ 8 février :dès le 1er cas confirmé, FERMETURE DE LA CLASSE

FAQ 12 février: le traitement de cas de variante anglaise est le même qu’en cas de COVID 19 « cas général »:
pas de fermeture de la classe avant 3 cas confirmés d’élèves ( de fratries différentes): situation identique au cas général, sauf exception au vu de la situation locale évaluée par l’ARS
FAQ du 8février: FERMETURE DE LA CLASSE
Dès le 1er cas confirmé (élève ou personnel)
ou si un élèveou un personnel est identifié comme cas contact à risque d’un ou d’un membre de la fratrie
:


FAQ du 12 février: un cas confirmé ou un cas contact chez un personnel n’implique pas automatiquement la fermeture de la classe:

FERMETURE DE LA CLASSE AUTOMATIQUE SEULEMENT SI ELEVE CAS CONFIRME OU CAS CONTACT
Conduite à tenirCas confirmé
avec symptôme :Isolement 7 jours à partir du début des symptômes + 48h si fièvre au 7e jour
Cas confirmé asymptomatique: isolement 7 jours à partir du prélèvement positif
Cas confirmé
avec symptôme :Isolement 7 jours à partir du début des symptômes + 48h si fièvre au 7e jour
Cas confirmé asymptomatique: isolement 7 jours à partir du prélèvement positif
Cas confirmé:
isolement de 10 jours
CONDITIONS DE RETOURRetour des cas confirmés après la période d’isolement non conditionné par test PCR négatifRetour des cas confirmés après la période d’isolement non conditionné par test PCR négatifRetour sur présentation d’un test PCR négatif.
Si test de nouveau positif: +7 jours d’isolement
retour à J17 sans test nécessaire
SITUATION
ADMINISTRATIVE des
personnels
Arrêt maladie sans jour de carenceArrêt maladie sans jour de carenceArrêt maladie sans jour de carence
CAS CONTACT
FAQ du 8 février:
Identification des cas contacts dès le 1er cas.
Si 3 cas confirmés dans une même classe ( de fratries différentes): tous les élèves et les personnels sont considérés cas contacts


FAQ du 12 février: les personnels ne sont plus considérés systématiquement comme cas contact . Evaluation au cas par cas « après une étude approfondie »
Tous les élèves de la classe sont considérés comme cas contacts

Personnels:
au cas par cas, selon les règles de Santé Publique France

FAQ du 8 février: Elèves et personnels sont considérés comme cas contacts

FAQ du 12 février:
les personnels ne sont plus considérés systématiquement comme cas contact . Evaluation au cas par cas « après une étude approfondie »






Conduite à tenirIsolement jusqu’au résultat négatif d’un test PCR ou antigénique réalisé 7 jours après le dernier contact avec le cas confirmé.
Isolement jusqu’au résultat négatif d’un test PCR ou antigénique réalisé 7 jours après le dernier contact avec le cas confirmé.
Test PCR dès identification à + Test PCR 7 jours après identification
Conditions de retourRetour sur présentation:
du résultat du test ou attestation sur l’honneur de la réalisation du test ou éviction de 14 jours
Retour sur présentation : Résultat du test ou attestation sur l’honneur de la réalisation du test ou éviction de 14 joursTest PCR négatif obligatoire pour retour dans l’établissement
SITUATION ADMINISTRATIVE des personnelsTravail en distanciel si les missions s’y prêtent ou ASA
Circulaire rectorale du 19 novembre 2020
Travail en distanciel si les missions s’y prêtent ou ASA
Circulaire rectorale du 19 novembre 2020
Travail en distanciel si les missions s’y prêtent ou ASA
Circulaire rectorale du 19 novembre 2020

FAQ-au-12-fevrier-2021

Voir le tableau du SE Unsa concernant les procédures en école maternelle

Et toujours :
DOSSIER SPECIAL COVID 19 DU SE UNSA