« STAR FAQ » épisode 24

Pour votre plus grand bonheur et le nôtre, la FAQ est de retour pour la deuxième fois en une semaine, comme il se doit, pour un 24e épisode depuis le mois de septembre ( on les a comptés pour vous).

Il faut dire qu’elle nous avait laissé sur notre faim en cette semaine de rentrée avec un dernier épisode décevant ( voir la  FAQ au 8 mars 2021 sortie le 9 mars comme c’est la tradition) : quelques « confinement local » ajoutés ici ou là, pour qu’on comprenne bien que là où il y a confinement local le week-end les établissements continuent de fonctionner le samedi quand c’est prévu,  « après horaires de couvre -feu » évidemment aussi ( mais tout le monde s’en doutait, faible effet de surprise).
Néanmoins, dans ce pâle épisode, on a apprécié l’inénarrable retour en grâce du « sèche-main » qui n’est plus proscrit ( mais reste déconseillé, faut pas pousser non plus dans l’audace et limiter la prise de risque… ). 

L’épisode 24 sorti en salle le 10 mars s’intitule donc FAQ du 9 mars comme le veut la désormais établie tradition de cette saga.
Episode un peu plus haut en couleur mais le public (enfin celui qui reste…) devra s’accrocher pour suivre : en effet l’épisode est construit sur un rebondissement insoutenable: les temps d’isolement. On se souvient depuis l’épisode 21 que leur durée varie non seulement en fonction du type de variant ( normal, anglais, africain du sud, brésilien ou autre si affinité) , que l’on est petit ( un élève, même grand) ou grand (un enseignant, même petit), cas contact, cas contact à risque du foyer, cas contact à risque hors du foyer,  positif, positif malade, positif pas malade et , pour revenir, qu’ il faut selon le cas là aussi, un mot du médecin ou de ses parents ( même s’ils ne sont pas médecins), un test PCR ou antigénique, pas de test, un mot de sa grand-mère mais valable seulement si elle est vaccinée  (pardon, on s’égare).

Dans ce dernier épisode, l’équipe des scénaristes s’est surpassée grâce à ses compétences médicales perpétuellement actualisées (!) et forte de sa parfaite maîtrise du fonctionnement d’un établissement scolaire: les périodes d’isolement revisitées ont donc la vedette: il y a désormais du 7 jours, du 10 jours, du 14 jours, du 17 jours qui peut devenir 24 jours des 7 jours qui deviennent 10 jours et des 10 jours qui deviennent 7 jours. ( voir notre tableau de synthèse ci dessous si on n’a rien compris).
On notera également l’apparition d’un nouvel acteur, timide, mais sans conteste appelé à une brillante carrière: le test salivaire. Un second rôle pour le moment malgré les annonces de la production puisqu’il n’est diffusé pour l’instant que dans moins de 3% des écoles de l’académie… Qui fait cracher, quand,  qui récolte la paperasse, qui communique les résultats, le suspens reste entier (même si on a notre petite idée sur la question), vivement le prochain épisode!

L’avis du SE-Unsa

Oui décidément, chaque volet de « Star FAQ « est palpitant et on ne boude pas son plaisir.On attendrait presque avec impatience l’épisode 25 ( dimanche soir sans doute pour une application le vendredi qui précède, autre tradition établie de la série) si tout cela n’était pas très sérieux , n’avait pas valeur réglementaire et n’était pas déterminant pour la sécurité des élèves, de leurs familles et des enseignants dans la crise que nous traversons…
Au SE-Unsa on souffre avec nos collègues directeurs d’écoles, CPE, infirmières et médecins scolaires, on compatit aussi (un peu) avec les chefs d’établissements qu’on imagine fébriles chaque semaine de connaître les nouveautés qu’ils devront faire appliquer, et on frémit d’imaginer qu’ils pourraient avoir raté l’un des épisodes de cette saga essentielle. Ainsi dans le second degré quelques uns ont-ils loupé le pourtant fameux épisode 19 qui interdit la tenue des conseils de classe et de toute réunion  à plus de 6 adultes en présentiel.

La FAQ Covid est passée de 12 pages le 2 septembre à 36 pages aujourd’hui.
Elle est depuis le début un amas de préconisations intenables (les scénaristes en avaient d’ailleurs conscience avec leurs  » dans la mesure du possible ») auquel se sont ajoutées au fil des semaines des injonctions souvent irréalistes.
Il y a pourtant un principe que tout bon pédagogue connaît: ne pas édicter de règles que l’on sait ne pas pouvoir faire appliquer faute de perdre toute crédibilité…
Cela ne semble pas être la préoccupation de notre ministère: qu’importe que les règles soient ridicules, importantes mais irréalisables, qu’importe qu’elles changent tous les jours ou se contredisent, qu’importe que tout le monde ait perdu le fil,  pourvu qu’elles soient à chaque fois très médiatiquement diffusées…


Au SE-Unsa on ne lâche pas l’affaire, aussi voici de manière synthétique les nouveautés de l’épisode 24 ( en vert)
+ A la suite du tableau les nouvelles mesures concernant les PFMP

Ecole élémentaire et 2nd degréCovid 19
(« cas général »)
Variante anglaiseVariante sud-africaine ou brésilienne
En cas de CAS CONFIRME








Si 3 cas confirmés dans une même classe ( de fratries différentes): FERMETURE DE LA CLASSE


FAQ 8 février :dès le 1er cas confirmé, FERMETURE DE LA CLASSE

FAQ 12 février: le traitement de cas de variante anglaise est le même qu’en cas de COVID 19 « cas général »:
pas de fermeture de la classe avant 3 cas confirmés d’élèves ( de fratries différentes): situation identique au cas général, sauf exception au vu de la situation locale évaluée par l’ARS
FAQ du 8février: FERMETURE DE LA CLASSE
Dès le 1er cas confirmé (élève ou personnel)
ou si un élèveou un personnel est identifié comme cas contact à risque d’un ou d’un membre de la fratrie
:


FAQ du 12 février: un cas confirmé ou un cas contact chez un personnel n’implique pas automatiquement la fermeture de la classe:

FERMETURE DE LA CLASSE AUTOMATIQUE SEULEMENT SI ELEVE CAS CONFIRME OU CAS CONTACT
Conduite à tenirCas confirmé
avec symptôme :Isolement 10 jours à partir du début des symptômes + 48h si fièvre au 10e jour
Cas confirmé asymptomatique: isolement 10 jours à partir du prélèvement positif
Cas confirmé
avec symptôme :Isolement 10 jours à partir du début des symptômes + 48h si fièvre au10e jour
Cas confirmé asymptomatique: isolement 10 jours à partir du prélèvement positif
Cas confirmé:
isolement de 10 jours
CONDITIONS DE RETOURRetour des cas confirmés après la période d’isolement non conditionné par test PCR négatifRetour des cas confirmés après la période d’isolement non conditionné par test PCR négatifRetour sur présentation d’un test PCR négatif.
Si test de nouveau positif: +7 jours d’isolement
retour à J17 sans test nécessaire
SITUATION
ADMINISTRATIVE des
personnels
Arrêt maladie sans jour de carenceArrêt maladie sans jour de carenceArrêt maladie sans jour de carence
CAS CONTACT
FAQ du 8 février:
Identification des cas contacts dès le 1er cas.
Si 3 cas confirmés dans une même classe ( de fratries différentes): tous les élèves et les personnels sont considérés cas contacts


FAQ du 12 février: les personnels ne sont plus considérés systématiquement comme cas contact . Evaluation au cas par cas « après une étude approfondie »
Tous les élèves de la classe sont considérés comme cas contacts

Personnels:
au cas par cas, selon les règles de Santé Publique France

FAQ du 8 février: Elèves et personnels sont considérés comme cas contacts

FAQ du 12 février:
les personnels ne sont plus considérés systématiquement comme cas contact . Evaluation au cas par cas « après une étude approfondie »






CONDUITE A TENIRFAQ du 9 mars:

ELEVE ET PERSONNEL
CONTACT A RISQUE HORS FOYER:
– test antigénique immédiat
-Isolement au moins 7 jours après le dernier contact avec le cas confirmé.

ELEVE ET PERSONNEL CONTACT A RISQUE DU FOYER :
– test antigénique immédiat
Isolement de 17 jours (10 jours + 7 jours après la guérison du cas confirmé )

FAQ du 9 mars:

ELEVE ET PERSONNEL
CONTACT A RISQUE HORS FOYER:
– test antigénique immédiat
-Isolement au moins 7 jours après le dernier contact avec le cas confirmé.
ELEVE ET PERSONNEL CONTACT A RISQUE DU FOYER :
– test antigénique immédiat
Isolement de 17 jours (10 jours + 7 jours après la guérison du cas confirmé )

FAQ du 9 mars:

ELEVE ET PERSONNEL
CONTACT A RISQUE HORS FOYER:
– test antigénique immédiat
-Isolement au moins 7 jours après le dernier contact avec le cas confirmé.
ELEVE ET PERSONNEL CONTACT A RISQUE DU FOYER :
– test antigénique immédiat
Isolement de 17 jours (10 jours + 7 jours après la guérison du cas confirmé )
CONDITION DE RETOUR
ELEVE
FAQ du 9 mars:

ELEVE CAS CONTACTS A RISQUE HORS FOYER
Retour sur présentation
d’un test négatif à J+7 OU attestation sur l’honneur de la réalisation du test OU si pas de test: éviction jusq’à J14
(soit 7 jours de plus)

ELEVE CAS CONTACT A RISQUE DU FOYER
présentation
d’un test négatif à J+17 OU attestation sur l’honneur de la réalisation du test OU si pas de test: éviction jusq’à J24 (soit 7 jours de plus)
FAQ du 9 mars:
ELEVE CAS CONTACTS A RISQUE HORS FOYER
Retour sur présentation
d’un test négatif à J+7 OU attestation sur l’honneur de la réalisation du test OU si pas de test: éviction jusq’à J14 (soit 7 jours de plus)

ELEVE CAS CONTACT A RISQUE DU FOYER
présentation
d’un test négatif à J+17 OU attestation sur l’honneur de la réalisation du test OU si pas de test: éviction jusq’à J24 (soit 7 jours de plus)
FAQ du 9 mars:
ELEVE CAS CONTACTS A RISQUE HORS FOYER
Retour sur présentation
d’un test négatif à J+7 OU attestation sur l’honneur de la réalisation du test OU si pas de test: éviction jusq’à J14 (soit 7 jours de plus)

ELEVE CAS CONTACT A RISQUE DU FOYER
présentation
d’un test négatif à J+17 OU attestation sur l’honneur de la réalisation du test OU si pas de test: éviction jusq’à J24 (soit 7 jours de plus)
CONDITION
DE RETOUR PERSONNEL
FAQ du 9 mars:

Personnel cas contact à risque hors foyer:
Retour sur présentation d’ un test négatif à J+7


Personnel cas contact à risque du foyer:
Retour sur présentation d’ un test négatif à J+17
FAQ du 9 mars:

Personnel cas contact à risque hors foyer:
Retour sur présentation d’ un test négatif à J+7

Personnel cas contact à risque du foyer:
Retour sur présentation d’ un test négatif à J+17
FAQ du 9 mars:

Personnel cas contact à risque hors foyer:
Retour sur présentation d’ un test négatif à J+7


Personnel cas contact à risque du foyer:
Retour sur présentation d’ un test négatif à J+17
SITUATION ADMINISTRATIIVE DES PERSONNELSTravail en distanciel si les missions s’y prêtent ou ASA
Circulaire rectorale du 19 novembre 2020
Travail en distanciel si les missions s’y prêtent ou ASA
Circulaire rectorale du 19 novembre 2020
Travail en distanciel si les missions s’y prêtent ou ASA
Circulaire rectorale du 19 novembre 2020

Voir la synthèse pour les Ecoles maternelles

LYCEE PRO: Adaptation pour la Période de Formation en Milieu Professionnel ( PFMP)

-Possibilité d’effectuer une PFMP partiellement ou totalement en travail à distance
dans les secteurs concerné par les mesures de confinement, possibilité de reporter les périodes de PFMP
-Possibilité de fractionner les périodes consécutives de PFMP
Dérogation possible pour les élèves de présenter leur diplôme avec un seuil minimal de de PFMP réalisée selon les règles suivantes:
– BAC PROFESSIONNEL: 10 semaines pour le cursus en 3 ans, 8 semaines pour le cursus en 2 ans, 5 semaines pour le cursus en 1 an
– CAP et BEP: 5 semaines pour les cursus en 2 ou 3 ans, 3 semaines pour le cursus en 1 an
– MC: la moitié de la durée la durée obligatoire fixée par l’arrêté de spécialité

Consulter la FAQ p 29- 30 pour plus de détails