Star faq épisode 27 « Retour vers le passé »

Le 27 mars, l’épisode 26 et son « protocole renforcé » (mais pas trop) dans une partie de la galaxie laissait présager pour les plus pessimistes d’entre nous un sombre dénouement pour la saison 2: nous y voilà.

A grand renfort médiatique, l’épisode 27 devoilé en avant première le 31 mars réactive tous les ressorts de la saison précédente.
Comme l’an dernier, le même effet de surprise, le même manque d’anticipation et la même improvisation qui en découle sont au programme  pour les acteurs  de l’éducation nationale et le public des élèves et  leurs familles.

Quelques innovations ( mineures):

– Le calendrier scolaire modifié: les vacances sont avancées qui commenceront le 11 avril et se termineront le 25 avril.On s’y attendait en février, pas en avril, dommage…
 Acteurs de la zone B pas encore totalement épuisés, reposez-vous quand même entre ces dates pour pouvoir mieux apprécier les inexorables nombreux épisodes de la Faq à venir d’ici la fin de l’année.

– Originalité sémantique: les établissements ne sont pas fermés ( ouf, l’honneur est sauf), c’est « l’accueil des élèves » qui est « suspendu ». 
Disposition qui arrangera peut-être les acteurs ayant raté les promos sur les Commodores, Amiga, Amstrad et autres TO7 que leur prime informatique de 150 € leur aurait permis d’acheter s’ils avaient été plus débrouillards …
Ceux-là et les autres, trop à l’étroit dans leur petit vaisseau surpeuplé, peuvent( mais ne sont pas  obligés) se rendre dans les établissements vides pour travailler en « distanciel » avec leurs élèves qui sont chez eux ( ou pas, s’ils ont fui comme ils le pouvaient pendant le week end de Pâques…) 

– Des dates de retour en présentiel très optimistes au 26 avril pour les petits et au 3 mai pour les grands, auxquelles on est libre de croire, ou pas,selon son degré personnel de confiance en l’avenir…

Pour le reste, c’est un remake fidèle de la saison précédente :

– Accueil des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire: en groupe de 10 élèves en maternelle, 15 en primaire et en collège. Assuré par des personnels de l’EN en dehors des ( nouvelles) dates de vacances dans le cadre des horaires définis par chaque établissement retenu. Périscolaire et accueil pendant les vacances sont laissées à l’initiative des collectivités territoriales. (voil la liste des élèves prioritaires p. 7)Les enseignants doivent être volontaires et seront indemnisés ( principe acté mais informations sur les modalités et les montants à venir…)Voir la liste des pôles d’accueil dans le Bas-Rhin et le Haut-Rhin

– Enseignants avec enfants de moins de 16 ans: vous pouvez obtenir comme l’an dernier une autorisation spéciale d’absence ( ASA) si vous n’êtes en pas en mesure de travailler à distance tout en gardant vos enfants. ( Faq p.37)

– Accueil également suspendu dans les GRETA et CFA jusqu’au 11 avril, mais formations pratiques sur site possibles entre le 12 avril et le 2 mai. ( p. 6)

– Conditions particulières pour le déroulement des FPMP  programmées : Elles sont maintenues si possibles pour les deux semaines de cours à distance du 6 au 9 avril et du 26 au 30 avril. Pour les semaines concernées par le nouvelles dates des vacances, la situation varie selon l’âge du stagiaire et les possibilités d’ouverture de l’établissement pendant les vacances ( c’est compliqué! Voir p. 8 et9)

 Continuité pédagogique: voir la Circulaire continuité pédagogique avril 2021 adressée par le ministère à tous les personnels. En résumé: on maintient ‘le lien » , on travaille les fondamentaux et on peut faire des classes virtuelles adaptées à l’âge des enfants mais seulement si on veut. ( Déjà ici où là fleurissent des injonctions farfelues, nous vous invitons à vous appuyer sur cette circulaire pour faire respecter vos droits si le dialogue est impossible) 

L’avis du SE Unsa

Insouciance ? Confiance aveugle en la parole du metteur en scène devenu expert en virologie? Pas envie d’investir?  Un peu des trois (et beaucoup du dernier) ?

En tous cas,  NON, ON N’EST PAS PRÊT (toujours pas) quoi qu’en pense la maison de production qui a réactivé son plan de communication de l’ an dernier.
Un an plus tard, les problèmes restent les mêmes, et le manque d’anticipation est désolant particulièrement en collège où l’enseignement hybride n’a pas préparé le terrain comme cela peut-être le cas dans les lycées:

– Pas d’équipement des personnels pour assurer correctement le distanciel
– Pas de formation généralisée dans les derniers mois  pour s’y préparer 
– Pas de solution pérenne au sous équipement informatique de certaines familles : les établissements ne sont pas tous en mesure de prêter du matériel aux élèves qui en ont besoin, faute d’en posséder eux-mêmes
– Aucune annonce concernant la suppression des tests ( PIX, Evalang en collège) programmés au printemps, simplement reportés pour l’instant ( c’est sûr, toutes ces nouveautés programmées cette année particulière c’était essentiel…)
– Pas d’annonce non plus concernant le DNB, le Grand oral et les épreuves de français et de philosophie du Bac 
– Et bien sûr, toujours pas d’annonce sérieuse d’une vaccination prioritaire pour les enseignants… 
On s’arrête là, la liste de ce qui n’est pas prêt est plus longue que celle de ce qui l’est…

Au regard de l’urgence dans laquelle encore une fois les personnels doivent s’organiser, le SE -Unsa revendique pour les équipes enseignantes la liberté de choisir les formes du lien et les contenus qu’elles dispenseront à distance sans injonctions hiérarchiques.
 Les épreuves terminales des examens doivent être annulées pour dégager du temps afin de rattraper le temps perdu dans les apprentissages et les progressions.

Pour le SE-Unsa, la période de fin d’année scolaire doit servir pédagogiquement de préparation à l’enseignement supérieur plutôt qu’aux épreuves du bac, en renforçant les compétences nécessaires à cette transition.

Quelles que soient les décisions prises, le SE-Unsa demande qu’elles soient connues au plus vite. 

Voir nos articles 
College:des-adaptations-pedagogiques-necessaires
Ecoles: continuité pédagogique saison 2
La crise secoue la réforme du Bac et du lycée GT

FAQ au 3 avril
Circulaire continuité pédagogique avril 2021